Accueil > Capteurs > Sonde nanoFlu-Chl

Sonde nanoFlu-Chl

Suivie du développement algale

Sonde cyanobactéries, chlorophylle-a

Les algues peuvent se présenter sous différentes formes, telles que les algues vertes, brunes ou rouges et les micro-algues. Elles se développent dans l'eau et particulièrement dans les environnements ensoleillés, car elles tirent leur énergie de la lumière grâce à la photosynthèse. Les algues peuvent donc proliférer soudainement et causer à la fois des risques sanitaires dans le cas de la libération de toxines, mais également des risques pour le bien être de la faune et flore locale. D'autre part, les algues peuvent être utilisées pour de nombreuses applications en biotechnologies et particulièrement pour la valorisation de leur biomasse et la production d'énergie. Il est donc important de détecter leur présence dans le cas des eaux de surface et de suivre leur développement en laboratoire.

La sonde MicroFlu-Chl est un fluorimètre miniaturisé submersible pour les mesures de fluorescence de la chlorophylle-a contenue dans les algues et le phytoplancton. La lumière émise par la sonde (470 nm de longueur d’onde) permet de faire fluorescer la chlorophylle-a passant devant la fenêtre optique. Cette lumière visible émise par la fluorescence, d’une longueur d’onde plus grande (685 nm), est alors détectée et mesurée par une photodiode intégrée dans la sonde.

Cette sonde fonctionne sans prélèvement et ne nécessite aucun étalonnage sur site. La seule opération de maintenance consiste à re-calibrer la sonde tous les 2 ans. Le capteur dispose de nombreux accessoires pour permettre son intégration dans le process ou le milieu naturel, pour suivre les variations de niveaux d’eau ou encore automatiser son nettoyage.

 

Je suis interessé(e) par ce produit

Principe de mesure

Mesure de la lumière émise par fluorescence de la chlorophylle-a :

Une LED spécifique émet une lumière de stimulation à 470 nm, guidée pour former un cône lumineux d’une dizaine de centimètres au devant de la sonde. La chlorophylle-a contenue dans les algues et le plancton végetal passants dans ce cône de stimulation, fluorescent et renvoient une lumière de longueur d’onde plus grande à 685 nm.
Cette lumière de détection, relative à la concentration en chrlorophylle-a de l’eau, est alors mesurée par une photodiode. L’augmentation de la quantité de chlorophylle-a est un indicateur pertinent du développement des algues dans l’eau.

Domaines d'applications

  • Surveillance des eaux de baignade : lacs, rivières et mers
  • Contrôle continu de la ressource avant adduction
  • Mesures et régulations en algocutlure (phycoculture)
  • Instrument de surveillance environnementale

Avantages

  • Mesures in situ, pas de prélevement ni réactifs
  • Mesures instantanées
  • Fenêtre optique avec revetêment pour minimiser l’encrassement
  • Utilisation portable possible
  • Compensation automatique de la perte de puissance de la LED et de la température
Principe de mesurefluorescence, excitation par LED
Détecteurphotodiode + filtre optique
Paramètreschlorophylle-a
Gamme de mesure0 ... 200 µg/l chlorophylle-a
Précision de mesure± 5 %
Auto-contrôleCompensation automatique des variations d’intensité de la source lumineuse dues à l’usure et aux températures
InterferenceSuppression automatique de la lumière ambiante
Temps de réponse T1006 s
Intervalle de mesure3 s
Matériaux corps de sondeacier inoxydable (1.4571/1.4404) ou titane (3.7035)
Dimensions (L x Ø)171 mm x 36 mm
Poids0,5 kg acier inoxydable - 0,4 kg titane
Interface Ethernet (TCP/IP)
RS-232 ou RS-485 (Modbus RTU)
Alimentation et consommation12 ... 24 VCC, < 1 W (<1,6 W avec réseau)
Temps de maintenance≦ 0,5 h/mois (nettoyage de la fenêtre optique)
Intervalle de calibration24 mois
Pression maximale d'utilisation- avec connecteur étanche SubConn : 30 bars
- avec câble fixe : 3 bars
- en cellule d'écoulement : 1 bar, 2 ... 4 L/min
ProtectionIP68
Température du milieu ou de l'échantillon+2 ... 40 °C
Vitesse de passage0,1 ... 10 m/s